Ma-Provence Produits Du Terroir

French (Fr)English (United Kingdom)Thai (ภาษาไทย)

Les Domaines des Vins L'Accord des Mets et des Vins

cat-bunan-pict
Domaine Bunan
Bandol
categorie-vin-alsace
Domaine Sylvie Spielmann
Alsace
domaine de provence
Côtes de Provence

vin-bourgogne
Bourgogne
Chateau_Le_Trbuchet
Bordeau
cat1-lapeyre-guilhemas
Domaines Lapeyre
et Guilhemas Béarn

Le choix de nos vins

Concernant les vins, nous avons privilégiés les vins du sud de la France.? Nous avons sélectionné uniquement des produits de qualité, issus de "propriétaire-récoltant", que nous avons rencontré afin d'instaurer un système de confiance.
Certains produits sont labélisés AB, ou encore Demeter, ce qui est une fois de plus un gage de la qualité de nos produits.

Nous vous avons selectionné une large gamme de vins plus délicieux les uns que les autres.

Parmis les plus connus:
- des Bordeaux
- du Côtes du Rhône
- du Bandol
- du Côtes de Provence
- de l'Alsace
- du Languedoc

Mais nous avons aussi trouvé des vins dont la renommée n'est malheureusement pas à la hauteur de leur goût unique: - du Picpoul du Pinet
- du Côtes de Thongue
- du Chatus
- du Muscat de Frontignan
- de la Clairette de Die

Pour vous aider à apprécier cet instant magique qu'est la dégustation de vin, voici quelques conseils pratiques pour la dégustation:

L’accord mets et vins

Certaines unions entre des mets et des vins sont reconnues de tous. Mais pour beaucoup ces associations ne s’avèrent pas toujours idéales. Par exemple, si foie gras et vin blanc liquoreux font un mariage heureux, nombreuses sont les personnes qui préfèreront un vin blanc plus sec, ou un vin rouge souple et rond pour accompagner ce mets. Certaines habitudes comme vin rouge et fromage, vin blanc et poisson, vin rouge et viande, trouvent leurs limites.

Par exemple, les viandes:
Une viande peut être : bouillie, grillée, en sauce, d’élevage ou sauvage, saignante ou à point, tendre ou filandreuse. Toutes ces nuances sont à prendre en considération dans le choix d’un vin.
Succinctement, on peut préciser :
- qu’une viande grillée, sauvage, saignante, supportera un vin plus tannique qu’une viande bouillie, d’élevage, cuite à point… qui pourra même supporter un vin blanc.
- qu’une viande blanche s’accommodera mieux d’un vin rouge léger, alors que l’alliance vin rouge tannique, charpenté et viande rouge ou gibier sera préférée.

Les viandes élaborées avec une sauce au vin doivent généralement être servies avec le même vin que celui utilisé pour la sauce ou un vin aux caractéristiques similaires.

Un autre exemple, les fromages:
Nombreux sont les fromages qui s’épanouiront davantage avec un vin blanc : les fromages de chèvre, les persillés ou les bleus, ceux à pâtes pressées cuites comme l’Emmental, ou non cuites comme le Cantal. On peut même signaler l’alliance subtile du Roquefort et d’un vin blanc liquoreux.

Un accord « mets et vins » réussi se réalise quand l’association des deux vous permet de découvrir et d’amplifier de nouveaux arômes que vous n’auriez jamais obtenus en dégustant l’un et l’autre séparément. A partir de ces constatations, il semble important de respecter quelques règles élémentaires sur l’accord des mets et des vins afin que chacun nous livre le meilleur de lui-même.

Les principales règles:

Six règles se dégagent : la règle de la diversité de goût, celle de la modestie, celle du réel plaisir, celle des combinaisons, celle de la hiérarchie, celle de non concurrence et enfin, celle du terroir.

La règle de la diversité des goûts
Il s’agit de considérer la diversité des goûts de chacun et ne jamais imposer un vin ou une opinion par rapport à un vin.

La règle de la modestie
Il s’agit de choisir un vin plutôt pour ses qualités organoleptiques que pour son millésime, sa provenance ou encore son étiquette.

La règle des combinaisons
Il faut donc respecter :
- l’acidité d’un plat avec l’acidité du vin,
- le moelleux d’un plat avec le moelleux du vin,
- la texture d’un plat avec les tannins du vin,
- la couleur d’un plat avec les nuances du vin.
La saveur d’un vin ne peut dominer la saveur du plat et inversement. Les mariages doivent être judicieux pour respecter ce principe. C’est pourquoi des mets légers demandent des vins légers et les plats forts en goût s’accommoderont de vins corsés. Les saveurs dominantes d’un mets doivent correspondre aux saveurs dominantes d’un vin.

La règle de la hiérarchie
- un vin blanc ou rosé précède un vin rouge,
- un vin sec précède un vin moelleux ou doux,
- un vin léger précède un vin corsé ou puissant,
- un vin fruité précède un vin bouqueté,
- un vin frais précède un vin chambré,
- un vin simple précède un vin complexe,
- un vin jeune précède un vin vieux.
Pour rendre cette règle moins rigide, il faut préciser par exemple qu’un vin rouge peut précéder un vin blanc dans le cas où ce dernier est plus complexe ou plus corsé.

La règle de non concurrence des arômes
Il s’agit des accords suivants :
- vins simples : mets complexes,
- vins complexes : mets simples.
Par exemple, le Cabernet-Sauvignon aux arômes complexes, se marie bien avec le bœuf grillé, les côtes d’agneau et les pommes de terre.

La règle du terroir
On peut remarquer dans toutes les régions de France que la cuisine locale s’accommode à merveille de vins locaux. La Provence avec ses vins et sa cuisine parfumée ne fait pas exception à cette règle. Les plats provençaux seront mis en valeur avec les vins de la région.

Nombreux sont les éléments (odeurs, contexte, convives…) qui vont contribuer à l’harmonie des mets et des vins, et à la satisfaction des plaisirs de la table.

Alors écoutez votre cœur, vos sens et osez, essayez, recherchez votre plaisir !

Vous êtes ici : Vins